Démarrer mon entreprise de commerce électronique a été l’une des expériences les plus enrichissantes de ma vie. Les compétences en marketing dans le commerce électronique et la gestion d’entreprise que nous avons acquises seraient difficiles à développer grâce à un MBA ou à toute autre formation en affaires ou en gestion.

Cela dit, il faut mentionner que toutes les leçons que j’ai apprises sont nées de mes erreurs. Chaque erreur vous oblige à faire mieux à l’avenir, en pensant à ce qui aurait pu être fait différemment. Je voudrais partager quelques erreurs que j’ai faites afin que vous puissiez les éviter et rendre votre activité de commerce électronique encore plus rapide.

Erreur 1: négliger les calculs financiers

calculs financiers des entreprises

Tous les entrepreneurs expérimentés vous diront que vous devez être bon en mathématiques pour pouvoir gérer une entreprise. Quand j’ai commencé, je considérais mon entreprise comme un hobby et je n’accordais pas assez d’attention aux calculs financiers.

Pour cette raison, je me suis retrouvé dans un créneau où il y avait une demande, mais pas assez de potentiel de rentabilité pour justifier l’investissement requis. Les produits que j’essayais de vendre étaient très bon marché et j’ai dû vendre beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais pour réaliser un bénéfice raisonnable.

Les calculs financiers peuvent être simplifiés. Pour vous faire une idée du potentiel de rentabilité de votre activité e-commerce, vous pouvez utiliser cette formule: Bénéfice = demande x (chiffre d’affaires – dépenses).

Prenons cet exemple: 20 000 personnes recherchent votre produit (nous considérons un volume de recherche élevé pour prendre en compte le mot-clé principal et les mots-clés longs).

Si vous pouvez atteindre la moitié d’entre eux, votre public cible sera de 10 000 acheteurs potentiels. Si le taux de conversion est compris entre 1% et 2%%, cela équivaudra à 100-200 ventes. Si votre panier moyen est de 100 € et que vous avez une marge bénéficiaire de 30 € %, votre profit potentiel sera compris entre 3000 € et 6000 €.

Bien sûr, ce ne sont que des approximations. Mais, alors que vous pouvez faire vos prévisions et vos calculs financiers, vous pouvez prendre une décision éclairée avant de créer votre entreprise en ligne dans le créneau que vous avez choisi. J’ai dû gérer deux sites de commerce électronique pour apprendre ma leçon de mathématiques, car même si le panier moyen de mon deuxième site de commerce électronique était très élevé, les marges étaient si faibles que m -Je me suis réveillé presque sans but lucratif une fois les dépenses prises en compte.

Erreur 2: Lancement de votre entreprise de commerce électronique sans trouver un écart inexploité dans le créneau

Démarrez votre entreprise de commerce électronique

Les deux entreprises que j’ai créées étaient l’entreprise de navire. Cela signifiait que je devais rivaliser avec des centaines d’autres entrepreneurs de commerce électronique qui vendaient les mêmes produits que moi.

Il était essentiel de pouvoir me différencier de la concurrence, pour que mes boutiques en ligne ne passent pas inaperçues. Sans oublier que vous deviez également rivaliser avec des géants en ligne comme Amazon.

Quant à mon premier magasin, j’ai commencé sans trop réfléchir, pensant que la niche était vraiment rentable. J’ai fait l’erreur de négliger l’analyse concurrentielle et les études de marché. Je ne savais pas que mon plus grand concurrent était très bon; vendu tous les produits que nous avons offerts et possédait des centaines de des témoignages, des milliers de likes sur les réseaux sociaux, un blog populaire et de nombreux communiqués de presse. Ce concurrent a vraiment dominé la niche à tous points de vue. Inutile de dire que mon magasin a été une véritable catastrophe marketing.

Quant au deuxième magasin, il y avait un grand écart dans la niche, non pas en termes de produits, mais en termes d’informations. J’ai sauté sur cette opportunité et j’ai commencé à analyser la concurrence, pour finalement arriver à créer des ressources très exhaustives dans ma niche.

L’information était disponible sur les autres sites, mais j’ai réussi à la présenter de manière plus intelligible et plus simple à utiliser. Le résultat? Avec quelques efforts d’optimisation des moteurs de recherche (SEO), j’ai réussi à générer un trafic de 15 000 visites organiques par mois dans un créneau compétitif.

Le vide le plus facile à rentabiliser dans une niche est un vide créé par un manque d’information; il n’est pas nécessaire d’investir de grosses sommes d’argent, et la valeur de l’activité n’est pas uniquement basée sur les produits et la liste des clients; mais aussi sur le contenu.

Erreur 3: vendre des produits sans créer de marque

marque forte

Mon premier magasin de commerce électronique a vendu des sacs recyclables écologiques. Mais, comme les sacs ne se vendaient pas très bien, j’ai lentement commencé à ajouter d’autres produits biologiques offerts par mon fournisseur.

Finalement, je me suis retrouvé à vendre des produits respectueux de l’environnement mais qui n’avaient rien en commun. Cela n’aurait pas dû être un problème et ma marque aurait pu être une marque générale, mais ce n’était pas le cas. Bien que cela n’ait pas affecté les ventes générées par le trafic payant, il a été difficile de cibler une clientèle bien définie, et mes efforts pour recherche par mot clé ont également été affectés.

Il s’agit davantage d’une erreur de marque que d’une erreur financière, mais cela montre qu’il est construire une marque fortecar la valeur de votre entreprise dépendra largement de votre marque.

Erreur 4: Ouvrir une entreprise en ligne sans stratégie de contenu

    stratégie de contenu

C’est une autre erreur que j’ai commise lorsque j’ai dirigé ma première entreprise en ligne. Je n’ai pas investi beaucoup d’efforts dans le marketing de contenu, ce qui ne m’a pas permis de générer facilement du trafic organique à partir des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, surtout en sachant que je vends de tels produits sans intérêt. uniquement des sacs réutilisables. Nous avons corrigé cette erreur en propulsant le deuxième magasin via le marketing de contenu.

Il est difficile d’écrire du contenu dans une niche ennuyeuse.

Sérieusement, quelqu’un peut-il vraiment écrire du contenu intéressant sur les sacs réutilisables? La leçon ici (que j’ai apprise plus tard) est que vous devez vous concentrer sur le marketing de contenu client, pas sur les produits.

Pour continuer avec l’exemple des sacs réutilisables: qui pourrait utiliser des sacs écologiques? Des consommateurs probablement soucieux de l’environnement, non? De plus, ces consommateurs sont susceptibles d’avoir de saines habitudes alimentaires, de faire de l’exercice et / ou du yoga, et sont certainement intéressés par le bien-être naturel. Bien que ce ne soient que des hypothèses, elles peuvent être facilement confirmées ou mises de côté avec peu de recherches.

En élaborant une stratégie de marketing de contenu axée sur le client cible, plutôt que sur le produit que vous vendez, vous pourrez aborder plus de sujets et vous engager de manière plus authentique avec votre public.

Et même si vous êtes dans un créneau assez technique et parvenez à écrire 50 ou 100 articles qui traitent principalement des fonctionnalités de votre produit, ces ressources ne seront pas suffisantes. Pour vraiment terminer vos efforts, vous devez établir avec vos clients des relations qui vont bien au-delà d’une simple relation commerciale.

Erreur 5: vous n’avez aucun produit ou échantillon gratuit à offrir

essais gratuits

Certains entrepreneurs parviennent à propulser initialement leur activité e-commerce en proposant des produits gratuits. Depuis que je suis dans la niche écologique, j’ai eu accès à une telle opportunité.

Malheureusement, j’ai mal évalué la situation et subi des pertes dans le cadre de ce partenariat. Les 300 échantillons que j’ai donnés n’ont généré qu’une seule vente.

Cadeaux, concours et promotions sont d’excellents moyens de fait la promotion d’un produit, mais ils ne fonctionneront pas systématiquement dans toutes les niches. Les échantillons gratuits peuvent être efficaces si vous vendez des produits périssables ou des consommables: produits de soins de la peau, aliments, suppléments nutritionnels, etc. Cela étant dit, si vous vendez d’autres types de produits – même si c’est quelque chose qui pourrait être acheté partout, comme des vêtements – vous ne pourrez pas profiter des avantages de l’investissement.

Ce que j’ai appris de cette expérienceûLa raison en est que ces tactiques promotionnelles ne stimulent pas les ventes; ils font plutôt partie d’une stratégie de création de marque. Pour construire une marque de commerce électronique forte, vous devez avoir un plan.

Erreur 6: organise un concours sans plan d’action

plan d'action commercial en ligne

Pour me remettre de l’échec amer de ma stratégie d’échantillonnage, je cherchais continuellement de nouvelles façons de promouvoir mon site e-commerce. J’ai décidé d’organiser un concours avec un blogueur. Je pensais que cela m’aiderait à développer mon audience sur les réseaux sociaux et ma liste de diffusion.

Cette fois, je l’ai mieux planifié financièrement, car le prix du concours n’était qu’une carte-cadeau d’une valeur de 50 $. Le résultat? J’ai presque triplé la taille de mon audience sur les réseaux sociaux et le concours a été un succès.

Seul bémol: nous n’avons pas mis en place de stratégie de contenu pour rester en contact avec tous ces fans – ce qui nous ramène à l’erreur 4.

Pour susciter l’enthousiasme sur les réseaux sociaux, vous devez engager vos fans dès le début. Trouvez du contenu à partager quotidiennement. Partagez régulièrement votre contenu. Lancez des conversations. Ça aide les gens. Il faut beaucoup d’efforts pour établir une présence efficace sur Facebook et Twitter. Au final, tous mes fans ont fini par me regarder. Une autre leçon apprise!

Si vous décidez de lancer un concours en ligne, assurez-vous d’effectuer à l’avance les calculs financiers pertinents. ces prévisions financières il peut s’avérer beaucoup plus utile que la concurrence elle-même.

Erreur 7: distraction des tâches subordonnées

tâches commerciales subordonnées

En économie, nous parlons de la notion de coût d’opportunité. Essentiellement, en choisissant de poursuivre une opportunité donnée, vous n’avez plus le temps d’envisager d’autres opportunités. Ainsi, le coût d’une opportunité se résume à la nécessité de renoncer à toutes les autres opportunités qui se présentent sur votre chemin.

Si tu choisis comme moiapproche bootstrap pour créer votre entreprise, vous devrez probablement le faire vous-même. Cela signifie configurer le site Web, le personnaliser, mettre des produits en ligne, écrire toutes les descriptionset mettre en œuvre tout le marketing. Un spectacle homme (ou femme) spectaculaire!

Le défi dans ce cas est que même s’il peut être très satisfaisant de tout faire par vous-même, cela prend généralement beaucoup de temps. Ce temps pourrait être utilisé à d’autres fins – passer du temps avec la famille, créer de nouvelles idées, nouer des relations d’affaires, pour n’en nommer que quelques-unes.

Les tâches subordonnées peuvent être classées en deux catégories: nécessaires et inutiles.

Vous devriez essayer d’automatiser autant que possible les tâches secondaires nécessaires. Bien que ce processus puisse nécessiter un certain investissement financier, il vous évitera des ennuis considérables. De plus, il est très facile de trouver des pigistes prêts à effectuer des tâches administratives ou répétitives (mise en ligne de nouveaux produits, saisie de données, etc.) moyennant des frais.

Les tâches inutiles devraient être mises de côté. Voici quelques exemples: passer trop de temps à concevoir le logo de votre site, recadrer des photos plus esthétiques, essayer d’optimiser la couleur d’un bouton ou tout autre changement mineur avec lequel vous serez probablement seul.

Et même si certains des exemples ci-dessus peuvent avoir un effet positif sur vos conversions si vous les analysez, vous ne pouvez évaluer vos efforts et vos résultats que si vous disposez de suffisamment de données pour comparer vos ventes et votre trafic dans le temps. Donc, dans la phase de démarrage de votre entreprise de commerce électronique, il est préférable d’éviter cela.

Lors de l’exécution de ce type de tâches, il est vrai que vous pouvez avoir l’impression de travailler de manière productive pendant quelques heures. Mais en réalité, votre temps pourrait être utilisé beaucoup plus efficacement.

Erreur 8: démarrez votre entreprise de commerce électronique sans connaître votre client cible

l'activité en ligne ciblée du client

Bien que ce soit une erreur que j’ai commise lorsque j’ai dirigé ma première entreprise de commerce électronique, j’ai quand même commis des erreurs lorsque j’ai dirigé ma deuxième boutique en ligne.

L’étude du marché de niche se réduit à deux objectifs: trouver un produit et définir des clients cibles. Il est certainement possible de se constituer un public puis de créer un produit. Mais il est très difficile d’avoir un produit et de trouver des clients.

Il est généralement recommandé de s’appuyer sur des chiffres et des données analytiques lors de l’évaluation d’une niche; et c’est absolument nécessaire. Mais j’ai négligé une étape cruciale du processus, qui était de définir mes clients et de me construire avatars ou « acheter des gens ».

Même s’il y a suffisamment de demande sur votre marché de niche et une large sélection de produits à vendre, si vous ne pouvez pas définir le client cible, la tâche sera beaucoup plus difficile. C’est ce qui s’est produit lorsque j’ai lancé ma deuxième boutique en ligne. J’ai passé un très bon mois, mais comme je n’ai pas suffisamment ciblé mes clients, j’ai probablement laissé filer un gros volume de ventes.

En creusant suffisamment, vous vous rendrez compte que dans chaque marché de niche, il existe des sous-niches. Plus votre approche est orientée, mieux c’est, car vous serez en mesure de comprendre plus facilement les besoins des clients.

J’ai vendu du matériel électronique assez sophistiqué dans ma deuxième boutique en ligne. Mais même dans ma niche, il était possible de définir des sous-niches en fonction du degré de complexité des produits: peu complexe, moyennement complexe et très complexe.

Même si ma boutique en ligne proposait les 3 catégories de produits, avec le recul, je pense que j’aurais pu mieux parler à mes clients si je m’étais concentré sur une certaine catégorie – et je n’aurais pas eu autant de mal à former des partenariats. avec des influenceurs. « J’étais trop avancé pour les débutants et trop novice pour les professionnels. « 

Erreur 9: créer une entreprise de commerce électronique sans plan marketing solide

plan de marketing d'entreprise

Comme il le dit, « Ne planifiez pas, planifiez votre échec. »

Une fois que vous avez créé votre entreprise de commerce électronique et que vous savez qui sont vos clients et où les trouver, il devient très facile d’établir un plan de marketing e-commerce efficace. Malheureusement, comme j’ai ignoré les conseils que j’ai partagés, mon soi-disant plan de marketing était basé sur une approche aveugle. Nous sommes passés d’une initiative à une autre, ce qui n’est probablement pas la meilleure approche.

Bien que vous ayez besoin d’un plan marketing bien pensé pour chaque projet de commerce électronique que vous prévoyez de lancer, sachez que certains canaux seront plus efficaces que d’autres. Certains sites de commerce électronique seront mieux alimentés par la publicité Pay Per Click (PPC), tandis que d’autres auront plus de succès avec le référencement ou le marketing social. Le marketing par e-mail peut toujours être considéré comme un canal stable.

Quel que soit votre plan, assurez-vous de pouvoir le mettre en œuvre dès que vous démarrez votre activité de vente en ligne. De nouvelles opportunités se présenteront naturellement, mais si vos piliers sont solides, vous pouvez connaître une croissance soutenue et gérer un développement à grande échelle.

Erreur 10: Appliquer les promesses de l’Agence PPC

affaires sur Internet

Lorsque vous lancez votre entreprise en ligne, il est facile de croire que chaque service ou logiciel peut apporter une solution miraculeuse à vos problèmes. J’ai perdu énormément de temps à explorer des sites à la recherche de solutions à tous mes problèmes d’acquisition de clients.

C’est alors qu’une agence a attiré mon attention. Il est vrai que j’aurais pu choisir n’importe quelle agence qui me semblait digne de confiance, mais mon instinct m’a fait réfléchir. Les tarifs étaient un peu élevés et mes profits seraient gaspillés si travailler avec cette agence ne fonctionnait pas. Cela dit, le professionnalisme des vidéos marketing de l’agence et de leurs études de cas phénoménales m’a convaincu de commencer.

J’ai donc discuté avec l’équipe, qui m’a convaincu qu’il était possible de redéfinir mon travail dans son ensemble pour qu’il fonctionne automatiquement.

Les résultats n’auraient pas pu être plus décevants. Je me suis retrouvé avec un contrat de 6 mois qui coûJ’étais une fortune et toutes les ventes que j’ai faites pendant cette période étaient le résultat de mes propres efforts de référencement – pas une seule vente n’a été générée par PPC. Veuillez comprendre qu’il ne s’agit en aucun cas d’une attaque contre cette agence! Je suisûc’est qu’ils sont très bons dans ce qu’ils font, mais je regrette de ne pas avoir réalisé à temps que leur solution n’était pas adaptée au créneau que j’ai choisi.

Les agences PPC à qui j’ai parlé pratiquent l’un de ces deux systèmes de rémunération: a) elles facturent un certain montant qui comprend un montant fixe à dépenser pour vos annonces, ou b) vous pouvez choisir le budget que vous souhaitez investir dans la diffusion d’annonces (sur un minimum fixe) et versez à l’agence un pourcentage défini du budget publicitaire investi.

Avec le système a), votre petite entreprise dépensera un budget important pour payer le service sans aucune garantie de retour sur investissement, et avec le système b), vous devez avoir un budget important pour commencer.

Si vous le lancez comme moi, ce sera très difficile. Un de mes amis a utilisé le même service et a réussi à gagner de l’argent, mais c’était loin de lui permettre de vivre. Si vous fabriquez vos produits ou les fournissez d’une manière qui vous laisse des marges confortables, vous voudrez peut-être envisager de prendre cette voie. De nombreuses entreprises réussissent avec PPC; il vous suffit de bien connaître vos chiffres.

Mes recommandations pour les entrepreneurs qui souhaitent démarrer une entreprise de commerce électronique

Avec toutes ces erreurs que je viens de faire, vous vous demandez peut-être: comment savoir si je suis sur la bonne voie? Personne ne peut prédire votre avenir, mais pour vous aider dans une certaine mesure, voici une courte liste de tâches à accomplir pour augmenter vos chances de réussite de votre projet de commerce électronique:

Et enfin: persévérez!


Quelle méthode vous convient le mieux?Article publié par Aleks Ignjatovic




Aleks est l’éditeur du blog Shopify en français. Elle est responsable du marketing et de la localisation de contenu pour les marchés français chez Shopify.

Article original en anglais: Shabbir Nooruddin
Traduction: Mehdi Chakir







Vous souhaitez contribuer au blog Shopify en français? Lisez nos conseils!







Des questions sur Shopify?
Envoyez un e-mail à votre prochaine adresse et notre équipe d’assistance technique vous répondra en français dès que possible:
assistance@shopify.com

Conclusion :
Pour ego vous devez avoir un de ses moyen ! Ma préférence voltampère à Systeme.io, pas mal facile à défendre et premier rapport qualité cotation selon-moi.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *