Le Groupe GAUSSIN publie ses résultats consolidés
2019 en très forte amélioration

Revenus de licences et revenus: 18,8 millions d’euros

L’EBITDA est passé de 10,9 millions d’euros à 3,5 millions d’euros

Le résultat d’exploitation est passé de 20,8 millions d’euros à 5,4 millions d’euros

La perte nette baisse fortement à -2,9 M €

Perspectives de développement sûres
grâce à une carte de commande ferme de 26,1 millions d’euros

GAUSSIN SA (CROISSANCE EURONEXT – FR0010342329) – Le Conseil d’Administration du Groupe GAUSSIN, qui s’est réuni le 25 mars 2020, a arrêté les comptes annuels consolidés arrêtés au 31 décembre 2019, certifiés par les commissaires aux comptes.

L’avis des commissaires aux comptes est donné comme suit:

Les procédures d’audit de ces comptes consolidés sont en cours; le rapport des commissaires aux comptes n’a pas encore été formellement émis, les procédures de vérifications spécifiques et les tâches pour achever la mission restant à accomplir. Toutefois, l’avis des commissaires aux comptes sera formulé comme suit:

vue

Dans le cadre de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale, nous avons procédé à l’audit des comptes consolidés de GAUSSIN pour l’exercice clos le 31 décembre 2019, tels qu’ils sont annexés au présent rapport. Ces comptes ont été approuvés par le Conseil d’administration du 25 mars 2020 sur la base des informations disponibles à ce moment dans un contexte évolutif de crise sanitaire de Covid-19.

Nous attestons que, en ce qui concerne les règles et principes comptables français, les comptes consolidés sont réguliers et sincères et nous fournissons une image fidèle des résultats d’exploitation du dernier exercice, ainsi que des états financiers et de l’actif, en fin d’année. l’exercice, du groupe composé des personnes et entités incluses dans la consolidation.

Incertitude importante liée aux préoccupations persistantes

Sans remettre en cause l’opinion exprimée ci-dessus, nous attirons votre attention sur l’incertitude significative liée aux événements ou circonstances susceptibles de mettre en péril le problème en cours décrit à la note 3.1 «Critères de risque et de liquidité pour la continuité opérationnelle» dans l’annexe aux comptes consolidés.

remarque

Sans remettre en cause l’opinion exprimée ci-dessus, nous attirons votre attention sur les points suivants repris dans l’annexe aux comptes consolidés:

  • la note «1.2 Principaux événements de la période – Revue des actifs du groupe» décrit les principaux événements de la période et la révision des actifs du groupe: le changement de modèle économique du groupe a conduit à la dépréciation des actifs incorporels pour 5 millions d’euros supplémentaires dans les comptes de l’exercice 2019;
  • la note « 1.3 Perspectives d’avenir » concernant les événements postérieurs à la clôture précise l’impact potentiel de la crise sanitaire sur les prévisions de résultats du groupe GAUSSIN.
  1. Poursuivre le développement stratégique de l’entreprise

L’exercice 2019 matérialise la stratégie d’évolution du modèle économique employé par le Groupe GAUSSIN pendant 2 ans. Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le Groupe GAUSSIN a procédé à des dépréciations significatives de ses actifs en 2019 comme en 2018. Ces dépréciations, sans impact sur la trésorerie du Groupe, réduisent les résultats du Groupe, malgré un EBITDA opérationnel largement positif pour 2019. .

Au cours de l’exercice 2019, la Société a continué de mettre l’accent sur sa stratégie de croissance et l’évolution de son modèle économique. Pour rappel, cette stratégie repose sur trois axes principaux:

  • renforcer l’activité de licence de ses produits auprès des producteurs internationaux sur les marchés en développement rapide;
  • élargir sa gamme de produits sur le nouveau marché du  » villes intelligentes »Par le développement interne d’un bus électrique autonome; et
  • le projet d’acquisition de Métalliance, qui devrait être achevé d’ici 2020[1] et qui permettrait au groupe GAUSSIN de s’adresser au marché des équipements logistiques de chantier, notamment des tunnels.

Les résultats de l’exercice 2019 permettent de matérialiser la stratégie d’évolution du modèle économique employé par le Groupe GAUSSIN sur 2 ans, avec un EBITDA opérationnel positif de 3,5 M € en 2019 vs. un EBITDA négatif de -7,3 M € pour l’exercice 2018.

Cette évolution du modèle économique a déterminé le Groupe GAUSSIN à enregistrer un chiffre d’affaires de 3,8 M € à 7,3 M € en 2019, ainsi qu’une augmentation significative des ventes de licences de 11,1 M € Fin 2019 , pour atteindre 11,5 millions d’euros.

  1. Forte augmentation du chiffre d’affaires et des revenus de licences à hauteur de 18,8 millions d’euros

Le groupe GAUSSIN a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 7,3 millions d’euros en 2019 (+ 106%) et facturé 11,5 millions d’euros de produits sous licence, constitués principalement de droits d’entrée technologiques. Le chiffre d’affaires total des activités s’élève ainsi à 18,8 millions d’euros en 2019, contre 4,0 millions d’euros en 2018, soit un chiffre d’affaires multiplié par 4,7 en 2019.

Activité logistique, qui tourne autour des véhicules propres 100% électriques (ATM, TSBM et MTO), a généré un chiffre d’affaires de 5,8 millions d’euros, contre 2,6 millions d’euros en 2018, soit une augmentation de 128%.

Activité portuaire s’adresse aux opérateurs des grands ports du monde entier avec la gamme de véhicules pour le transport de conteneurs automatiques (AGV PERFORMANCE, AIV REVOLUTION et APM 75T AUTONOME) ou avec chauffeurs (APM 75T), Power Pack Full Elec, et batteries Les stations d’accueil ont généré des revenus de 1,5 million d’euros sur l’année, contre 994 milliers d’euros en 2018 (+ 47%).

L’évolution du modèle économique, favorisant la mise en place de licences, conduit désormais à la reconnaissance des revenus liés à la vente des licences, ainsi que des redevances en «Autres revenus».

Revenus de licences, mise en œuvre de la stratégie mise en œuvre en 2019

Après l’introduction de la stratégie d’octroi de licences en 2018, 2019 a été la première année complète à intégrer ce nouveau modèle économique qui a généré des revenus de 11,5 millions d’euros au cours de l’année.

Les premières licences, comprenant un droit d’entrée et des redevances pour les ventes futures, ont été accordées à ST Engineering Land Systems (STELS) pour la fabrication et la vente du véhicule AGV PERFORMANCE.® FULL ELEC « Ultra fast loading » de Singapour et QATAR RAILWAYS COMPANY (QRC), concernant la plateforme de gestion de flotte autonome (FMP).

Sur ces 2 licences, 11,5 millions d’euros ont été facturés au cours de l’exercice 2019, le solde des licences et redevances, y compris une partie variable, reste facturé à partir de 2020.

  1. Une forte amélioration des résultats du Groupe au cours de l’exercice 2019

Nous présentons ci-dessous le compte de résultat consolidé du Groupe GAUSSIN au 31 décembre 2019, certifié par les Commissaires aux Comptes:

L’EBITDA a augmenté de 10,8 millions d’euros en douze mois à + 3,5 millions d’euros

L’amélioration de la marge opérationnelle et de la facturation des licences, combinée à une réduction des charges de personnel (-20%) a permis d’atteindre un EBITDA opérationnel de 3,5 millions d’euros en 2019.

Le résultat opérationnel augmente de + 20,9 millions d’euros en douze mois à – 5,4 millions d’euros

Après prise en compte des allocations et de la reprise des activités liées principalement à l’évolution du modèle économique du Groupe, soit – 8,9 millions d’euros, le résultat d’exploitation s’élève à – 5,4 millions d’euros, soit une perte de – 26,2 En millions d’euros en 2018.

La modification du modèle économique du Groupe a entraîné une dépréciation importante des actifs en 2019, à 5,5 millions d’euros, et en 2018 à 6,2 millions d’euros. Voici un tableau des amortissements et dépréciations des immobilisations sur les 2 dernières années:

La valeur nette comptable des immobilisations du Groupe GAUSSIN est passée de 35,9 millions d’euros début 2018 à 16,5 millions d’euros au 31 décembre 2019, soit une baisse de 19,4 millions d’euros. Les dépréciations constatées en 2018 et 2019 impliquent une dépréciation qui diminuera fortement au cours des prochaines années.

Le résultat avant impôt atteint -3,1 M € en 2019 contre -15,3 M en 2018

Le bénéfice exceptionnel de 2019 se compose de 890 milliers d’euros du prix remporté au concours Dubai World Challenge, ainsi que d’une reprise des provisions de 1,8 million d’euros suite à l’arrêt favorable de la cour d’appel de Besançon dans le cadre d’un litige commercial.

Le résultat avant impôt de 15,3 millions d’euros au 31 décembre 2018 comprend un résultat exceptionnel de 9,2 millions d’euros lié à la restructuration de la dette de 13,0 millions d’euros à 1,5 million d’euros.

A noter qu’en rétablissant les éléments exceptionnels 2019 et 2018, le résultat avant impôt serait de -5,8 M € en 2019 contre -26,7 M € en 2018, soit une amélioration de + 20,9 M € sur la période.

Résultat net négatif pour 2019 à -2,9 millions d’euros contre une perte de 14,0 millions d’euros en 2018, une amélioration de + 11,1 millions d’euros sur un an.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie atteignent 3,4 millions d’euros au 31 décembre 2019

Le Groupe disposait d’une trésorerie de 3,4 millions d’euros au 31 décembre 2019. A noter qu’au
11,5 millions d’euros de licences facturées, 4,5 millions d’euros de licences et redevances devraient être encaissées au cours des prochains trimestres, soutenant la trésorerie de l’entreprise.

La dette et les prêts du Groupe sont restés stables à 10,1 millions d’euros au 31 décembre 2019

Le total des prêts et passifs financiers du Groupe s’élève à 10,1 millions d’euros, contre 10,9 millions d’euros au 31 décembre 2018 et se compose de 1,9 million d’euros de prêts, dont 6,1 millions d’euros d’avance sur le BPI dont 4,6 millions d’euros remboursables en cas de succès commercial et 2,0 millions d’euros pour les enregistrements de retraitement des équipements de location.

Les capitaux propres sont passés de 0,3 million d’euros à 13,6 millions d’euros au 31 décembre 2019

L’augmentation des fonds propres de + 0,3 million d’euros en 2019 résulte de variations
suivant:

  • augmentations de capital en numéraire de 3,5 millions d’euros, dans le cadre de deux augmentations de capital réalisées par placement privé, par décision du conseil d’administration du 29 janvier 2019 pour 1,5 million d’euros et du 12 avril 2019 pour 2, 0 M €,
  • frais liés à ces opérations et facturés à la prime d’émission pour 0,3 million d’euros et
  • pertes de 2,9 millions d’euros sur la période.
  1. Perspectives de développement en toute sécurité, grâce à un carnet de commandes * de 26,1 millions d’euros, l’extension des licences et des partenariats stratégiques

Le carnet de commandes, hors royalties sur ventes futures (royalties) au 23 mars 2020, s’élève à 26,1 millions d’euros contre 17,6 millions d’euros au 31 décembre 2019 et 8,4 millions d’euros au 31 décembre 2018.

Le groupe a levé plus de 11,6 millions d’euros de nouvelles commandes au 31 décembre 2019, dont:

  • signature d’une commande de 22 APM 75 T HE avec QTERMINAL, un opérateur portuaire du Qatar, ainsi qu’une commande facultative de 30 APM 75 T HE supplémentaires[2].
  • signature d’une commande de 7 remorques portuaires APM 75 T HE et 7 TT avec CENTREPORT, un port intermodal en Nouvelle-Zélande[3].
  • Signature d’une commande de 3 AIV.

Création d’un site d’assemblage industriel et d’un centre de recherche et développement au Qatar

Le groupe a décidé d’étendre ses activités industrielles au Qatar en créant un site d’assemblage dans la nouvelle zone franche et en créant un centre d’excellence pour les batteries, l’hydrogène et les véhicules autonomes.

L’implantation d’un site industriel dans la Zone Franche Régionale du Qatar facilitera l’accès du Groupe GAUSSIN au marché local et régional et contribuera à optimiser sa chaîne logistique dans le cadre du fort développement des pays du Golfe.

Projet d’achat de la participation majoritaire dans METALLIANCE

Le 30 janvier 2020, GAUSSIN a annoncé la signature du contrat d’achat du solde des actions METALLIANCE pour porter sa parcelle à 95,75% du capital.[4]. METALLIANCE est une entreprise spécialisée dans la production d’équipements industriels et de machines mobiles, notamment pour la construction de tunnels. Du fait de cette acquisition, dont la date d’effet a été fixée au plus tard le 31 juillet 2020 et qui est soumise aux conditions ci-dessus (obtention de la confirmation du soutien continu apporté par les banques auprès de METALLIANCE et de sa filiale,
TRIANGLE SERVICE INDUSTRIE et l’obtention des financements nécessaires à cette acquisition), l’activité de METALLIANCE serait alors consolidée au sein du Groupe GAUSSIN, qui générerait environ 50 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, hors ventes de licences et revenus de redevances et compterait près de 200 des employés.

En 2019, METALLIANCE a réalisé un chiffre d’affaires de 25,9 millions d’euros et a enregistré un bénéfice de + 574 000 €. Le carnet de commandes, avec une activité METALLIANCE pour 2020, s’élèverait alors à 49,0 millions d’euros et pourrait atteindre 56,1 millions d’euros en incluant les commandes optionnelles.

Le groupe communique sur une fiche de commande qui s’étale sur une longue période, il peut y avoir soit un retard, sans remettre en cause le carnet de commandes, soit des annulations totales ou partielles liées à l’activité du client, ce qui aurait alors un impact sur l’activité, les résultats. et la situation financière de la Société.

Il convient également de noter que, d’une manière générale, la révision du cahier des charges ne relève pas des missions des contrôleurs légaux des comptes.

Activité de licence

Dans le cadre de l’accord de licence de 20 ans avec STELS, qui a remporté l’appel d’offres pour 1ère 80 véhicules destinés au port de Singapour, les premiers véhicules AGV PERFORMANCE® La charge complète « ultra rapide » doit être livrée à temps
1st Semestre 2020.

Appel d’offres pour 2e le versement AGV est prévu pour 2020 et permettra à GAUSSIN et STELS de postuler à nouveau ensemble. Cette enchère fait partie du projet « Tuas Mega Port », dont l’objectif est de devenir 1st le terminal portuaire mondial avec 2 000 à 3 000 AGV en service.

Développement de nouveaux véhicules au sein des partenariats stratégiques

  • Partenariat avec Siemens: contrat global exclusif de 2 ans pour la distribution exclusive par Siemens des solutions Gaussin AGV pour le transport des ULD (conteneurs et palettes d’aéroport). Le transporteur aéroportuaire AAT FULL ELEC Automotive, présenté au salon InterAirport de Munich en 2019, et le transporteur multidirectionnel AMDT FULL ELEC Automotive sont 2 véhicules propres, issus de la collaboration avec Siemens Logistics et sont actuellement en appel d’offres.  » et préparation des tests dans les principaux centres aéroportuaires mondiaux.
  • Partenariat avec Bolloré: un contrat-cadre avec des droits préférentiels sur 7 ans concernant l’intégration de la batterie LMP® de solutions bleues dans les véhicules Gaussin et co-développement du véhicule APM 75T pour le transport de conteneurs dans les zones portuaires. Port Bolloré exploite 23 ports dans le monde, et en 2019, GAUSSIN a signé un contrat-cadre qui comprend des droits préférentiels pour 7 ans et 1ère commande pour le port d’Abidjan dont la livraison est en cours.
  • En 2019, GAUSSIN et le Groupe Bolloré Bluebus ont également signé un accord de partenariat sur l’autonomisation bluebus de 6 mètres avec lequel Gaussin a participé et remporté le concours mondial des véhicules autonomes à Dubaï, dans la catégorie «Leader Catégorie – Best». Énergie et durabilité environnementale « . .
  • Partenariat avec la société HYPERLOOP TT: un contrat exclusif de 10 ans pour la fourniture de véhicules électriques et autonomes AIV HyperloopTT (Automotive Intelligent Vehicles) de GAUSSIN, qui permet la direction et le transfert de conteneurs dans des trains à lévitation magnétique qui circuleront dans un le tube à 1200 km / h.
  • Partenariat avec ST Engineering: contrat exclusif de distribution de la gamme STROBO sur une période de 3 ans. En novembre 2019, GAUSSIN a signé un accord de distribution exclusivement pour la gamme STROBO de solutions de manutention logistique de ST Engineering Land Systems (STELS) pour la France, la Belgique, la Suisse, la Russie, la Turquie et le Moyen-Orient et non exclusivement pour le reste de l’Union. Européen, sauf l’Italie. Offrant une gamme supplémentaire de solutions logicielles STROBO pour véhicules et logiciels pour ses clients existants, GAUSSIN souhaite étendre son portefeuille de produits et logiciels en « Intralogistique ».
  • Le partenariat Vasco visait à développer le premier système 100% automatisé avec guidage sans infrastructure (sans équipement au sol) pour le transfert des conteneurs vers les terminaux portuaires. Il vise également à démontrer l’efficacité du système en conditions réelles.

Une démonstration d’un parc de véhicules 100% autonomes et 100% électriques AIV REVOLUTION équipés du système ADV (Autonomous Driving Vasco) s’est tenue en mai 2019 à Port Dourges (Nord-Pas-de-Calais). La phase du projet de recherche et développement est terminée et entre dans la phase de commercialisation. AIV REVOLUTION fait face à un fort intérêt des opérateurs portuaires champs bruns (ports existants), grâce à l’automatisation immédiate, permet sans interruption des opérations et sans installations d’infrastructure, combiné avec une vitesse de fonctionnement plus élevée.

  1. Perspectives commerciales

Au cours des dernières années, GAUSSIN a développé une nouvelle gamme de véhicules et de logiciels pour 4 secteurs d’activités en croissance: les secteurs portuaires et aéroportuaires, les centres logistiques et les smart cities.

L’objectif de Gaussin est de changer la taille à partir de 2020 en développant rapidement les ventes internationales à travers:

  • Prise en charge des « Grands Comptes » sur tous leurs sites à travers le monde,
  • les 6 partenariats mentionnés ci-dessus, signés en 2019 et d’autres en cours de négociation,
  • poursuite du modèle de licence pour différents véhicules et logiciels à très haut potentiel sur différents territoires internationaux;
  • développement de nouveaux canaux de distribution,
  • une nouvelle communication commerciale à partir du 1st Semestre 2020 avec la mise en place de nouveaux instruments destinés à faire connaître les solutions GAUSSIN à l’international.

Enfin, en 2020, GAUSSIN vise à finaliser la création du « Hydrogen Consortium » avec des partenaires et clients internationaux, permettant le financement de projets de Recherche et Développement pour la version « hydrogène » de ses véhicules logistiques et portuaires.

  1. Impact potentiel de l’épidémie de Covid-19 sur l’activité du Groupe

L’évolution de l’épidémie de Covid-19 a pris une ampleur sans précédent et son issue reste à ce stade encore incertaine. Le Groupe GAUSSIN est pleinement engagé dans la gestion de cette crise avec la plus haute priorité de la santé de ses collaborateurs, sous-traitants et clients.

Par ailleurs, la situation liée à l’épidémie de Covid-19 reste incertaine à ce stade et est surveillée par le Groupe pour réduire les conséquences de l’épidémie sur son activité et ses résultats.

Dans la mesure du possible et dans le plein respect des normes sanitaires, le Groupe entend assurer la continuité de son activité, même en cas de crise prolongée, en maintenant au maximum la production et en gérant de manière optimale le carnet de commandes estimé à 26,1 millions d’euros. . Jusqu’à présent, aucune commande client n’a été reportée ou annulée.

Au moment de la publication de ce communiqué et malgré les tensions ressenties dans la chaîne d’approvisionnement, les processus d’approvisionnement et d’ingénierie mis en place par le groupe doivent permettre de limiter l’impact logistique de Covid-19 et d’honorer son carnet de commandes. 2020. Les services Achats et Qualité sont pleinement mobilisés pour répondre aux délais de livraison attendus des fournisseurs grâce à un suivi consolidé durant cette période sensible. De plus,
La conception historique « skateboard » et « agnostique » des véhicules GAUSSIN permet l’interchangeabilité et le remplacement rapide de l’architecture d’un sous-ensemble contenant une composante majeure du stock potentiel, comme un moteur / variateur / batterie avec un autre sous-ensemble composé de composants disponibles. .

  1. Mise à jour des litiges

Risques pour les litiges commerciaux

Le groupe a constaté une provision de 1,8 million d’euros dans ses comptes 2018 pour couvrir un litige commercial, première décision du tribunal de commerce, qui a contraint GAUSSIN à rembourser le client. Le remboursement total des dettes ayant été finalisé en mai 2019, GAUSSIN SA a fait appel de cette décision.

Dans son arrêt du 24 septembre 2019, la cour d’appel de Besançon a annulé le jugement du 24 novembre 2017, rendu par le tribunal de commerce de Vesoul et, en outre, a obligé le client à payer le montant de 175 000 euros. à titre de pénalités et de remboursement du montant versé par GAUSSIN. En conséquence, la provision enregistrée en 2018 de 1,8 million d’euros a été intégralement reprise en 2019, malgré le recours du client devant la Cour de cassation.

Communiqués de presse et futurs événements financiers

Date d’entrée en vigueur du regroupement d’actions: 23 avril 2020

Réunions futures

Dubai Airport Show du 22 au 24 juin 2020


[1] Voir le communiqué de presse du 30 janvier 2020.

[2] Voir le communiqué de presse du 20 janvier 2020.

[3] Voir le communiqué de presse du 22 janvier 2020.

[4] Voir le communiqué de presse du 30 janvier 2020.



© Copyright Actusnews Wire
Recevez les communiqués de presse suivants de la société par e-mail, en vous abonnant à
www.actusnews.com

© 2020 ActusNews

Conclusion :
Pour ego vous devez avoir un de ses machine ! Ma préférence va à Systeme.io, super simple à prendre en main et premier rapport qualité taxation selon-moi.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *